UNE FACETTE DE LA QUESTION

Or, depuis l’entrée dans le troisième millénaire et l’accélération d’un monde globalisé soumis aux règles marchandes, nous assistons, désœuvrés ou révoltés, à un appauvrissement, tant idéologique que budgétaire, de notre politique culturelle internationale, celle qui incarnait pourtant l’image d’une France accueillante, créative, solidaire, où la culture devait, plus que tout, être reconnue comme une valeur non marchande, grâce à la notion d’exception culturelle.L’idée que le corps conserve des souvenirs sous forme de dispositifs céré­braux, que les pertes et les diminutions de la mémoire consistent dans la destruction plus ou moins complète de ces mécanismes, l’exaltation de la mémoire et l’hallucination au contraire dans une exagération de leur activité, n’est donc confirmée ni par le raisonnement ni par les faits.Certes, certaines réformes sont nécessaires pour améliorer encore sa redistributivité, pour le rendre plus transparent et plus acceptable socialement.Je crois, en effet, que lorsque l’esprit crée, lorsqu’il donne l’effort que réclame la composition d’une œuvre ou la solution d’un problème, il n’y a pas sommeil ; — du moins la partie de l’esprit qui travaille n’est-elle pas la même que celle qui rêve ; celle-là poursuit, dans le subconscient, une recherche qui reste sans influence sur le rêve et qui ne se manifeste qu’au réveil.C’est lui qui, après le bras de fer avec Europe Écologie-Les Verts, soufflera le scénario d’une réduction à 50 % de la part du nucléaire dans le mix énergétique français en 2025.En France, il suffit d’un weekend pour qu’un Premier Ministre, au bout de 18 mois de gouvernement, annonce « une mise à plat de notre système fiscal » Sur ce point, où sont les amateurs et où sont les professionnels ? (il existe un contre-exemple en Allemagne, la sortie du nucléaire)

Une professionnalisation de notre fonction gouvernementale devrait inclure les dispositions suivantes :

… avant de composer le gouvernement, passer le temps nécessaire (plusieurs semaines ?) à expliciter le programme de gouvernement pour la première année, étant rappelé que le programme électoral n’est jamaisElle ne sait pas assez que son avenir dépend d’elle.La comparaison entre la France riche et l’Italie qui ne l’est pas leur est sans cesse présente : elle est même pour beaucoup dans le sentiment de jalousie, — bien plutôt que d’inimitié, — dont certains sont animés vis-à-vis de nous.Les classes moyennes émergentes attendent du pacte social et économique qu’il assure croissance économique, services publics de qualité, voire redistribution (on songe aux 11,5 millions de familles brésiliennes ayant bénéficié de la bolsa familia).jean-thomas trojani condamnation, revient sur les différents dispositifs britanniques, américains et français pour lutter contre les contrevenants, et sur leur efficacité…Un rapport n’est rien en dehors de l’intelligence qui rapporte.

Share This: