Simplifier le quotidien administratif améliore la compétitivité des PME

À les négliger, comme on l’a fait trop souvent, on se trouve naturellement devant un concept vide, comme celui du pur « vouloir-vivre », et devant une métaphysique stérile.Guantanamo, le recours à la torture, l’assassinat sans jugement de citoyens américains par des drones hors du territoire et les exactions commises par les services secrets au nom de la lutte contre le terrorisme marquent d’une tâche bien sombre l’histoire des Etats-Unis.Depuis la semaine dernière et les élections de Bavière, le scénario d’une Grande coalition, rassemblant le parti de la chancelière et ses opposants sociaux-démocrates, paraît de plus en plus probable.Et si la solution était dans un dialogue social rénové ?Y remédier nécessite la renationalisation des banques et la séparation des activités des grandes institutions financières.L’air venait du large.Sans vouloir être trop cruel, on rappellera que le Dr Bernanke a attendu mars 2007 pour appeler les banques à « faire preuve de vigilance sur la solvabilité des emprunteurs de subprimes », ajoutant que « l’impact sur l’économie et les marchés financiers des problèmes sur les subprimes serait probablement circonscrit ».Certes, cette information ne sera jamais exacte, dans le sens que le prix d’un immeuble ne pourra jamais être déterminé avec précision sans une expertise hors de portée pour le plus grand nombre.Christian Navlet, demande à l’assemblée que l’ordre du jour soit respecté.Si les entreprises ne prennent aucune mesure, les failles au niveau de la sécurité des données pourraient se multiplier avec l’augmentation du transfert de données critiques via des canaux non autorisés et non sécurisés.Mais, une fois cette relation dégagée, tout s’éclaircit.

Share This: