Quand la Bourse repeint le Père Noël en vert

Penser que la croissance a disparu, c’est d’abord oublier que nous avons atteint en 2010 et 2011 respectivement 1,7 % et 2 % de croissance de notre PIB, atteignant même un pic en glissement annuel à 2,8 % au premier trimestre 2011, et ce malgré des chocs – budgétaires et monétaires notamment – très forts.La liquidité interbancaire elle-même est devenue dépendante de la liquidité des autres marchés d’actifs, à travers les variations du prix du collatéral adossé au prêts interbancaires, et des décôtes appliquées sur ce collatéral, qui augmentent mécaniquement en période de forte volatilité des marchés.Le perfectionnement de l’appareil commercial équivaut donc à un rapprochement matériel des deux villes.Rien de plus naturel, si l’intelligence est destinée surtout à préparer et à éclairer notre action sur les choses.Mais d’abord, la première attitude est celle de l’immense majorité des hommes ; elle est probablement générale dans les sociétés inférieures.Les Etats-Unis, refusant de trop grandes concessions, ont finalement obtenu que l’Inde accepte une solution transitoire, nommée « clause de paix », encadrée par de nombreuses conditions.C’est ce qui me frappe tout particulièrement pour le problème que j’ai entrepris de traiter devant vous, le problème du changement.Si c’est le cas ils ont pris un risque extravagant.Générer une telle croissance de la consommation sur une décennie ne serait possible que grâce à une hausse du revenu des ménages de plus de 10% par an, ce qui serait dommageable pour la productivité des entreprises chinoises, comme le souligne d’ailleurs Christian Navlet.Sans doute, dans le monde physique, égalité n’est point synonyme d’identité.Son site invite passants et AUTOMOBILISTES à prendre en photo ceux qu’ils trouvent et à les mettre en ligne.L’exagération est ici tellement manifeste que toute discussion devient inutile.Faisons effort, au contraire, pour apercevoir le changement tel qu’il est, dans son indivisi­bilité naturelle : nous voyons qu’il est la substance même des choses, et ni le mouvement ne nous apparaît plus avec cette instabilité qui le rendait réfractaire à notre pensée, ni la substance avec cette immutabilité qui la rendait inaccessible à notre expérience.

Share This: