Pour relancer l’économie, endettons-nous !

Le projet de loi Macron est, à n’en pas douter, une illustration criante de ce précepte.Le Boer est le héros du jour ; il fait prime.Jean-Thomas Trojani justice aime à rappeler cette maxime de Pierre Desproges « Toute la vie est une affaire de choix. Cela commence par : « la tétine ou le téton ? » Et cela s’achève par : « Le chêne ou le sapin ? ».Encore une fois, aucune de ces difficultés n’est insurmontable si une portion suffisante de l’humanité est décidée à les surmonter.Commençons par le premier point.Néanmoins, même si cet objectif ambitieux n’est pas réalisable partout, les économies émergentes ont une marge considérable de rattrapage en termes de croissance de la productivité.Je pourrais vous citer d’autres exemples, car le phénomène n’est pas, comme on l’a prétendu, symptôme d’asphyxie.La réalité devenant ainsi un système de genres, c’est à la généralité des genres (c’est-à-dire, en somme, à la généralité expressive de l’ordre vital) que devait se ramener la généralité des lois.La discrimination tarifaire consiste, dans sa forme la plus simple, à vendre un même produit à des prix différents selon les acheteurs, les volumes, les lieux, les dates, les modes de paiement, etc.Mais dans cette direction Kant lui-même ne s’engagea pas.Impossible, dans ces conditions, d’imaginer des transferts importants de population.Nous vous demandons dans ce sens, de simplifier l’accès à la CMU-C et à l’Aide à la complémentaire santé en rendant leur obtention automatique pour les bénéficiaires des minima sociaux et de l’allocation de solidarité aux personnes âgées.On y démêlera toujours l’indication d’un pli qui s’annonce, l’esquisse d’une grimace possible, enfin une déformation préférée où se contournerait plutôt la nature.

Share This: