Pierre-Alain Chambaz

La cohérence réglementaire est considérée comme l’élément central du TTIP. Ramené aux coûts d’un bail de neuf ans et de la masse salariale, l’investissement dans l’aménagement des espaces de travail est faible au regard des conséquences économiques engendrées au long terme par l’absentéisme et le turn-over des compétences. À l’heure où la crise nous interroge sur la pérennité de notre modèle de surconsommation, on peut bien sûr se féliciter que quelques heures par jour et une fois par semaine règnent le calme et le silence propice à la balade et à la déambulation sans but, en famille ou entre amis. De ce travail et de ce qu’il a d’unique nous sommes avertis, sans doute, pendant qu’il se fait, mais l’essentiel est que nous le fassions. Par là il fut conduit à croire que les mêmes états sont susceptibles de se reproduire dans les profondeurs de la conscience, comme les mêmes phéno­mènes physiques dans l’espace ; c’est du moins ce qu’il admit implicitement quand il attribua au rapport de causalité le même sens et le même rôle dans le monde interne que dans le monde extérieur. Des yeux fatigués ou malades éprouvent dans les ténèbres des impressions semblables à celles que la lumière directe ou réfléchie produit sur les yeux sains, dans des circonstances normales. À supposer qu’elle ait paru telle quelle dans une humanité sortant des mains de la nature, elle ne s’appliquait pas à toutes les mêmes choses, ni probablement à autant de choses. Allez au Champ-de-Mars ; vous la verrez, qui vous attend ; qui attend les démolisseurs qui vont venir pour jeter à bas les murailles de plâtre, pour délivrer les monstres de fer et d’acier qui sont derrière, les bons monstres que l’Homme a créés et qui veulent lui donner, enfin, la liberté. Laissée à ses seules forces, elle n’irait pas jusqu’au bout. C’est bien sûr la créativité derrière la photographie qui mérite d’être étudiée, non pas l’appareil photo qui a été utilisé. En effet, son obligataire constitue le placement en dernier ressort le plus sûr pour l’épargnant nippon, exactement comme les bons du Trésor US sont le refuge ultime pour les américains…et pour le reste du monde. Les premières lueurs qu’y vient jeter une conscience individuelle ne l’éclairent donc pas d’une lumière inattendue : cette conscience n’a fait qu’écar­ter un obstacle, extraire du tout réel une partie virtuelle, choisir et dégager enfin ce qui l’intéressait ; et si, par cette sélection intelligente, elle témoigne bien qu’elle tient de l’esprit sa forme, c’est de la nature qu’elle tire sa matière. En dehors de celles qui ne sont point liées, même nominalement, aux dégoûtantes superstitions romaines, il y a en France un certain nombre de femmes intelligentes et courageuses qui rejettent les enseignements de l’Église et ont pour le prêtre tout le mépris qu’il mérite. La première était destinée à écarter des dangers que l’intelligence pouvait faire courir à l’homme ; elle était infra-intellectuelle. Parfois le flot qui fuit abandonne un peu de cette écume sur le sable de la grève. Mais pour cela il faudrait laisser à la matière ces qualités que matérialistes et spiritualistes s’accordent à en détacher, ceux-ci pour en faire des représentations de l’esprit, ceux-là pour n’y voir que le revêtement accidentel de l’étendue. Donc, le rêveur se croit à la tribune, haranguant une assemblée. En vain nous ajoutons que, même sous cette forme « les mêmes causes produisent les mêmes effets », le principe de la détermination universelle perd toute espèce de signification dans le monde interne des faits de conscience. Leurs relations avec les malades se dégradent, les banlieues et les campagnes se vident, certains honoraires enflent. Le 3ème effet du changement de locomotive, celui de son impact sur les taux de change. Les élus doivent s’assurer du contraire : n’autoriser l’ouverture des magasins qu’en contrepartie de l’ouverture des bibliothèques. Jusque-là, et c’est ce qui existe aujourd’hui, les nations n’ont qu’une vie idéale, fantomatique ; ou plutôt, embryonnaire. Tout le monde admet, en effet, que les images actuellement présentes à notre perception ne sont pas le tout de la matière. Le plaisir du danger ou du risque, plus ou moins dégénéré, a son rôle dans une foule de circonstances sociales. La matière se résout ainsi en ébranlements sans nombre, tous liés dans une continuité ininterrom­pue, tous solidaires entre eux, et qui courent en tous sens comme autant de frissons. Un nouvel environnement de paiement C’est l’occasion pour Pierre-Alain Chambaz d’accabler ce parti.

Share This: