Pas de croissance sans confiance

La tyrannie est mère du terrorisme.Il suffirait de diviser idéalement cette épaisseur indivisée de temps, d’y distinguer la multiplicité voulue de moments, d’élimi­ner toute mémoire, en un mot, pour passer de la perception à la matière, du sujet à l’objet.Arnaud de Lummen, a salué le consensus régional sur son projet.Commençons par rappeler que ces tests de résistance complètent un passage en revue de la qualité des actifs (Asset quality review, AQR), dont l’objectif était de vérifier que les banques n’avaient plus de cadavres dans leur placard.Mais que sait-on de cette mesure standard du niveau des fonds propres ?Mais qu’une réalité d’un tout autre ordre, et qui tranche sur l’atome comme la pensée du poète sur les lettres de l’alphabet, croisse par des additions brusques, cela n’est pas inadmissible ; et l’envers de chaque addition pourrait bien être un monde, ce que nous nous représentons, symboliquement d’ailleurs, comme une juxtaposition d’atomes.Ce n’est pas seulement notre passé à nous qui se conserve, c’est le passé de n’importe quel changement, pourvu toutefois que nous ayons bien affaire à un changement unique et, par là même, indivisible : la conservation du passé dans le présent n’est pas autre chose que l’indivisibilité du changement.La masse salariale comme débouché n’est plus une variable décisive.Pour autant, la bataille est loin d’être gagnée.Comment ne pas voir que si l’événement s’explique toujours, après coup, par tels ou tels des événements antécédents, un événement tout différent se serait aussi bien expliqué, dans les mêmes circonstances, par des antécédents autre­ment choisis – que dis-je ?L’échange constitue deux gains, dites-vous.En réalité, aucun d’eux ne commence ni ne finit, mais tous se prolongent les uns dans les autres.La guérilla économique, si elle avait été menée à fond, aurait coulé le système financier de l’Allemagne et l’aurait empêché de s’engager dans un conflit militaire, quel qu’il soit.

Share This: