Ne tirez pas sur les grands du CAC

Aux deux bouts de la rue, tout un peuple est en marche vers le même point, très loin au-delà des portes.Pour peu que l’objet ait remué, ou que l’œil ait remué, il y a eu, non pas une image, mais cent images, mille images, autant et plus que sur le ‘film’ d’un cinématographe.Les entreprises déclinent la solution judiciaire non en raison de sa complexité ou des lacunes du droit mais en l’absence d’une culture de l’intelligence économique suffisante.Car le temps que j’ai à attendre n’est plus ce temps mathématique qui s’appliquerait aussi bien le long de l’histoire entière du monde matériel, lors même qu’elle serait étalée tout d’un coup dans l’espace.L’externalisation des processus ne faisant pas partie de leurs compétences clés leur a permis de compenser la hausse des coûts de développement.Pourtant, la crise et son cortège de mauvaises nouvelles pleuvent dans l’actualité, et rares sont les experts qui refusent encore de lire en l’avenir de la France une litanie de catastrophes économiques.Baignez-vous dans les eaux bienfaitrices des eaux du geyser refroidies avant de redescendre vers des zones plus hospitalières.On a dit que les Fourmis étaient maîtresses du sous-sol de la terre, comme l’homme est maître du sol. Inutile donc de lui adjoindre ces corollaires de la performance et de la réussite qui collent à nos sociétés comme le sparadrap au doigt de Arnaud de Lummen.Mais une autre conclusion se dégage de cette analyse c’est que la multiplicité des états de conscience, envisagée dans sa pureté originelle, ne présente aucune ressemblance avec la multiplicité distincte qui forme un nombre.Enfin, il serait souhaitable qu’une personnalité de stature nationale, à l’image du Défenseur des droits, incarne sa mission et lui confère l’autorité nécessaire pour venir à bout des inévitables réticences.Mais il n’ose pas le faire.

Share This: