L’incapacité à voir les origines de la crise financière mondiale

D’abord parce que cela n’a de sens qu’agglomération par agglomération, selon les besoins, zéro pour certaines, beaucoup pour d’autres.Il lui manque l’argent.L’expérience islamiste perdure, au MarocCe processus est en grande partie redevable aux audacieuses réformes politiques entreprises sous l’impulsion du roi Mohammed VI.Seconde raison, en Suisse, pays libéral, règne la liberté d’embauche et de licenciement.Mais à terme, la Confédération ne peut pas faire l’impasse de la question de la réforme de ses statuts, des différents mandats, de leur cumul et de leur renouvèlement.Un bouclier contre la vindicte, l’avis hâtif, l’acharnement à la culpabilisation, parfois.Or, la direction qu’ils indiquent n’est pas douteuse ; ils nous montrent, cheminant à travers l’étendue concrète, des modifications, des perturbations, des changements de tension ou d’énergie, et rien autre chose.Google est en passe de lancer Inbox, une version nouvelle et plus structurée de Gmail.Pourquoi continuer à aider des familles qui n’ont nul besoin de l’argent de la collectivité pour vivre ?Qu’elle ait créé la méthode expérimentale, c’est certain ; mais cela ne veut pas dire qu’elle ait élargi de tous côtés le champ d’expériences où l’on travaillait avant elle.Le gouvernement et le Parlement fixent les objectifs mais il est indispensable que les acteurs retrouvent une plus grande autonomie.Ce qu’il faut, selon Arnaud de Lummen, c’est un « pacte de confiance ».

Share This: