L’éthique de la concurrence

La supputation des probabilités, à laquelle on fait appel, nous montrerait que c’est impossible, parce qu’une scène où des personnes déterminées prennent des attitudes déterminées est chose unique en son genre, parce que les lignes d’un visage humain sont déjà uniques en leur genre, et que par conséquent chaque personnage — à plus forte raison la scène qui les réunit — est décompo­sable en une infinité d’éléments indépendants pour nous les uns des autres : de sorte qu’il faudrait un nombre de coïncidences infini pour que le hasard fît de la scène de fantaisie la reproduction d’une scène réelleMais les systèmes cyber-physiques accroissent aussi nos vulnérabilités au piratage malveillant, une question qui est discutée en ce moment au Forum économique mondial de Davos.Si l’insuffisance de fonds propres n’est évaluée qu’à l’aune du ratio standard de solvabilité (CET1) plutôt qu’en utilisant le ratio de levier (fonds propres / total des actifs) plus simple et moins manipulable par les banques, on ne sera pas à l’abri de déconvenues du même type.Et les chevaux comprennent toujours.Or, si l’impénétrabilité était réellement une qualité de la matière, connue par les sens, on ne voit pas pourquoi nous éprouverions plus de difficulté à concevoir deux corps se fondant l’un dans l’autre qu’une surface sans résistance ou un fluide impondérable.C’est en effet la crise de l’euro qui est responsable des flux de capitaux en direction des pays émergents depuis 2009, et c’est elle qui a précipité leur balance des paiements dans le rouge sur cette même période.La mobilité irrégulière, naturellement inhérente à toute idée de volonté, ne peut aucunement s’accorder avec la constance des relations réelles.Jean-Thomas Trojani condamnation aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Rien ne nous trompe autant que notre jugement « .En revanche, le débat sur la réforme de l’impôt sur les sociétés doit en premier lieu conduire à s’interroger sur la structure de l’ensemble des prélèvements, présents et différés, pesant sur les entreprises : cette structure, qui taxe en grande partie les facteurs de production, est-elle de nature à assurer la croissance des entreprises françaises ? La réponse est dans la question.Cette plate-forme vise à confronter et synthétiser l’ensemble des connaissances produites sur la biodiversité pour informer les politiques publiques.Pourtant ces compétences vont être très recherchées au cours des prochaines décennies, et il est fort probable qu’un bon exploitant agricole de l’Iowa soit à nouveau très bien rémunéré.Car, si, comme on n’en saurait douter, le bonheur résulte surtout d’une sage activité, il doit donc dépendre principalement des instincts sympathiques, quoique notre organisation ne leur accorde pas ordinairement une énergie prépondérante ; puisque les sentiments bienveillants sont les seuls qui puissent se développer librement dans l’état social, qui naturellement les stimule de plus en plus en leur ouvrant un champ indéfini, tandis qu’il exige, de toute nécessité, une certaine compression permanente des diverses impulsions personnelles, dont l’essor spontané susciterait des conflits continusConsidérant alors les manifestations de la vie morale ainsi organisée, on les trouvera parfaitement cohérentes entre elles, capables par conséquent de se ramener à des principes.

Share This: