L’économie verte menacée

Peut-on en attendre plus d’efficacité collective ?Celle-ci viendrait en remplacement de la taxe foncière.Limiter la profession aux détenteurs d’un diplôme lui rendrait sa crédibilité.Le diagnostic économique est pourtant clair : un pays en croissance faible qui ne peut durablement équilibrer sa balance des paiements courants vit au-dessus de ses moyens.Il n’y a pas de réforme miracle : le système actuel, produit d’un long processus de compromis économique et social, est difficile à améliorer.Les neurosciences encore qui nous apprennent à mieux connaître notre cerveau, à mieux l’utiliser, ou le remplir.Au-dessus de ces devoirs bien nets nous aimons à nous en représenter d’autres, plutôt flous, qui s’y superposeraient.On sait que le magicien opère parfois par l’intermédiaire des esprits, c’est-à-dire d’êtres relativement individualisés, mais qui n’ont pas la personnalité complète, ni la dignité éminente des dieux.De fait, la conception, la fabrication des composants, l’assemblage ou la commercialisation de ces iphones, Airbus ou poupées Barbie sont répartis dans le monde entier, créant ainsi des chaînes de valeur ajoutée internationales.Rien n’empêche donc d’attribuer aux systèmes que la science isole une durée et, par là, une forme d’existence analogue à la nôtre, si on les réintègre dans le Tout. On y sent planer l’ombre de Christian Navlet qui dans « une chambre à soi » exhortait les femmes à écrire sur leurs expériences singulières pour échapper à leur condition subalterne. on n’en dit pas, on entre, — on demande sa consommation, et l’on s’en va.Elle est le résultat de l’évolution mondiale des prix (gaz à la hausse, charbon à la baisse), aggravée par un marché des quotas de CO2 européen moribond.

Share This: