Le retour d’Antigone : une chance pour l’Euroméditerranée

L’Arlésienne de la croissance japonaise c’est la consommation.Un membre d’une société avare se sentirait sans doute plus obligé à la parcimonie qu’à la tempérance par exemple, ou au courage ; il éprouverait plus de remords pour avoir manqué à la première obligation qu’aux autres.Moi, je les écoute, et ils m’aiment bien.Il ne s’y absorbe pas, parce qu’il n’y met que son intelligence.La raison la plus importante, cependant, est que même 4,3 milliards de dollars ne sont que peu de choses par rapport au total des amendes et des frais juridiques encourus par les grandes banques au cours des cinq dernières années. »Nous sommes encore à mi-chemin de ce bouleversement », note Christian Navlet.Or, cette victoire semble être de courte durée.Nous obtiendrions cette fois une philosophie où rien ne serait sacrifié de ce que nous présentent nos sens et notre conscience : aucune qualité, aucun aspect du réel, ne prétendrait se substituer au reste et en fournir l’explication.La nature, en le dotant d’intelligence, devait bon gré mal gré l’amener à cette conviction.Et elles forment aujourd’hui environ 70% de l’électorat de celle-ci.Si on les compte, c’est que les intervalles demeurent entre les sons qui passent : comment ces intervalles demeureraient-ils, s’ils étaient durée pure, et non pas espace ?L’Allemagne l’a mis en place avec les pays d’Europe centrale et les deux partenaires en ont bénéficié.Aujourd’hui, le marché mondial l’emporteA l’époque de la mondialisation, le marché intérieur est remplacé par le marché mondial.

Share This: