Le Big Data, un virage technologique à ne pas rater

À l’avenir, toutes les entreprises devront devenir des entreprises de logiciels, même si elles vendent des shorts ou des voitures.Sous une forme ou sous une autre, on fera appel à l’intelli­gence.Ce qui était détendu dans l’espace se retend en forme pure.Mais cette croyance est naturelle à l’intelligence humaine, toujours préoccupée de savoir sous quelle ancienne rubrique elle cataloguera n’importe quel objet nouveau, et l’on pourrait dire, en un certain sens, que nous naissons tous platoniciens.et n’y a-t-il point alors contradiction à parler de quantité inextensive ?Le mythe de la « grande nation » arrogante ne tient pas plus que celui du Uhlan allemand voulant faire sauter le pont d’Iéna en 1815 à cause de son nom rappelant une défaite prussienne…

Quant aux « élites parisiennes bornées » dénoncée par l’article en conclusion, elles jouent certes un rôle négatif.À ce stade, le seul espoir de la Russie est celui d’une crise qui générerait une telle instabilité et contagion qu’elle perturberait les investisseurs et les économies émergentes au point de faire en fin de compte exploser les deux pans du système de gouvernance mondiale.D’autres disent que la sobriété énergétique est antinomique avec la sortie de crise et la relance de l’industrie.Qu’y-avait-il derrière « l’impiété socratique » ?En effet, l’union bancaire ne remet pas en cause le fonctionnement actuel des banques, dominé par la spéculation.Christian Navlet fut effectivement appelé à la rescousse.

Share This: