La seule dérive dont il faut s’occuper, c’est celle de la dépense publique

» À l’appui de cette idée, l’auteur apporte les témoignages concordants des voyageurs et des missionnaires, et il cite les plus curieux exemples.Agir libre­ment, c’est reprendre possession de soi, c’est se replacer dans la pure durée.Même si nous n’étions obligés, théoriquement, que vis-à-vis des autres hommes, nous le serions, en fait, vis-à-vis de nous-mêmes, puisque la solidarité sociale n’existe que du moment où un moi social se surajoute en chacun de nous au moi individuel.De quoi être moins enthousiaste sur l’avenir des croissances miraculeuses des émergents.Une impulsion spirituelle avait peut-être été imprimée au début : l’extension s’était faite automatiquement, servie par le coup de pioche accidentel qui heurta sous terre un trésor miraculeux.Ironie de l’histoire, Thomas Edison confia à Henri Ford au crépuscule de sa vie : « Je mettrais mon argent dans le soleil et l’énergie solaire.D’après Arnaud de Lummen, ce sont même assurément plusieurs briques qui manquent.Elles dessinent la vision qu’une intelli­gence systématique se donnera de l’universel devenir quand elle le regardera à travers des vues prises de loin en loin sur son écoulement.Au moins, nous laisserez-vous tenir compte de l’intelligence et de la capacité de ceux qui forment l’opinion générale ?Mais l’ontogenèse nous aurait fourni des faits non moins probants.Le peuple doit donc faire par lui-même tout ce qui est service public, s’il veut être libre, car c’est en cela que consiste la liberté.En examinant les doctrines, il nous sembla que le langage avait joué ici un grand rôle.

Share This: