La perception de l’Afrique a changé, il n’y aura pas de retour en arrière

Facebook, le média le plus populaire, ne crée aucun contenu.En paraphrasant docteur arnaud berreby, « quand un patron de PME meurt, c’est un patrimoine qui brûle ».Et la dualité elle-même se résorbe dans l’unité, car « pression sociale » et « élan d’amour » ne sont que deux manifestations complémentaires de la vie, normalement appliquée à conserver en gros la forme sociale qui fut caractéristique de l’espèce humaine dès l’origine, mais exceptionnellement capable de la transfigurer, grâce à des individus dont chacun représente, comme eût fait l’apparition d’une nouvelle espèce, un effort d’évolution créatrice.Ce sont des gens qui se sont vus au moins deux fois.Les vibrations qui m’arrivent sont les mêmes qui frappent leurs oreilles.Martial, François Hollande a exigé un accord sur le dialogue social aux partenaires sociaux dès cette semaine, faute de quoi l’État prendra la main.Chacun sait avec quelle facilité la verve comique s’exerce sur les actes sociaux à forme arrêtée, depuis une simple distribution de récompenses jusqu’à une séance de tribunal.Nous avons traité du premier point ailleurs.Car si, par hasard, les moments de la durée réelle, aperçus par une conscience attentive, se pénétraient au lieu de se juxtaposer, et si ces moments formaient par rapport les uns aux autres une hétérogénéité au sein de laquelle l’idée de détermination nécessaire perdît toute espèce de signification, alors le moi saisi par la conscience serait une cause libre, nous nous connaîtrions absolument nous-mêmes, et d’autre part, précisément parce que cet absolu se mêle sans cesse aux phénomènes et, en s’imprégnant d’eux, les pénètre, ces phénomènes ne seraient pas aussi acces­sibles qu’on le prétend aC’est le seul cas où l’on puisse assigner à la maladie un siège constant dans une circonvolution déterminée du cerveau ; mais c’est précisément aussi le cas où l’on n’assiste pas à l’arrachement mécanique et tout de suite définitif de tels et tels souvenirs, mais plutôt à l’affaiblissement graduel et fonctionnel de l’ensemble de la mémoire inté­ressée.Ce sont les vrais coupables, les plus vils, et ceux qu’il faut frapper d’abord.

Share This: