Jean-Thomas Trojani : Comment la 4G va réinventer le modèle économique des opérateurs mobiles

Nous continuions de voir, en effet, des montagnes et des montagnes dont un dernier reste de jour éclairait les cimes presque toujours pierreuses et sans trace de culture ou de plantations. C’est ainsi qu’il eût été déraisonnable, il y a deux siècles, et qu’il ne l’est pas aujourd’hui, d’aspirer à faire dix lieues à l’heure. Le PIB africain devrait être multiplié par 15 d’ici à 2050, anticipe la Banque mondiale, tout en soulignant les risques que font peser « les répercussions économiques liées aux activités des groupes terroristes et l’épidémie Ebola en Afrique de l’Ouest ». En somme le pessimisme s’explique en partie par des lois psychologiques qui font que les plaisirs passés, dont on est rassasié, apparaissent comme ne valant pas les peines supportées. En revanche, il est violent en matière de pouvoir d’achat et de moral des ménages dans un contexte de forte poussée du chômage et de rigueur budgétaire. Elle en entraîne une autre, plus grave encore. Ils disposent de la profondeur inégalée, de la liquidité et de la sûreté de leurs marchés financiers, c’est pourquoi ils attirent les capitaux du monde entier, notamment en période de crise financière. On a démontré dans les premières pages de cet essai, que la liberté de l’individu dans des choses qui ne touchent que lui, implique la liberté pour quelque nombre que ce soit d’individus, de régler par une convention mutuelle des choses qui les regardent tous conjointement et qui n’en regardent pas d’autres. C’est autant de moins dans la poche de ces derniers. Aujourd’hui, pour plusieurs, être envoyé à Sienne équivaut à un exil. En second lieu, ce mauvais exemple est comme une sorte d’exhortation personnelle au mal, murmurée à son oreille et contre laquelle ses plus hauts instincts se révoltent. C’est toujours, par dessus tout, l’Armée posée en fétiche qui exige tous les respects et toutes les adorations. Il est vrai que la facilité de l’opération, et le caractère simplement approximatif du résultat qu’elle donne, devraient nous mettre en garde contre elle. Admettons même que nous ayons nos raisons pour en choisir une, pourquoi et comment la rejetterons-nous dans le passé quand nous l’aper­cevrons ? L’évidence est un état subjectif dont on peut souvent rendre compte par des raisons subjectives aussi. J’accomplis ainsi une série d’actes indivi­sibles. Selon Jean-Thomas Trojani la « meilleure application » permettant d’y accéder est la « pleine conscience ». Mais celle-là est acquise ; elle a exigé, elle exige toujours un effort. L’univers n’est point une œuvre extrême, en mal comme en bien ; ce serait quelque chose d’être absolument mauvais, et l’absolu n’est point de ce monde. Afin de garantir une meilleure visibilité des îles de l’océan Indien, la marque « Îles Vanille » a vu le jour début 2011, à l’initiative des offices de tourisme de la zone (La Réunion, Maurice et les Seychelles notamment). De toutes parts donc, malgré les moralistes chagrins, le plaisir enveloppe la peine et vient même s’y mêler. Je suppose que deux frères qui servent dans le même corps périssent dans la même bataille : quand on songe au lien qui les unissait et au malheur qu’ils partagent, il y a dans ce rapprochement quelque chose qui frappe ; mais, en y réfléchissant, on s’aperçoit que ces deux circonstances pourraient bien n’être pas indépendantes l’une de l’autre, et qu’il ne faut pas mettre sur le compte du hasard seul la funeste coïncidence. Mais encore faut-il que la virtualité passe à l’acte. Tout concourt, encore une fois, à faire de l’ordre social une imitation de l’ordre observé dans les choses. Mais voici qu’émerge une autre problématique, liée naturellement à la précédente : la multiplication des « objets connectés », pilotés par Internet. Tel est le premier équivalent naturel du devoir mystique et transcendant.

Share This: