Des coupes budgétaires, mais pas pour moi !

La première opération est propre à l’homme.Les populations de la rive sud n’attendent que cela.On peut ne nous en montrer qu’une, pourvu qu’on soit sûr que nous pensons à l’autre.A l’inverse, pour certaines opérations simples, le statut privé peut probablement permettre d’atteindre une productivité supérieure – bienvenue si elle bénéficie in fine au patient et au contribuable.Si l’on se borne ainsi à grouper certaines manières de penser sous une dénomination commune et à relever certains rapports entre elles, on fait œuvre utile et inattaquable : utile, en ce que l’on circonscrit un champ d’études ethnologiques et psychologiques qui est du plus haut intérêt ; inattaquable, puisque l’on ne fait que constater l’existence de certaines croyances et de certaines pratiques dans une humanité moins civilisée que la nôtre.Car la première ne pouvait disparaître que pour une autre et vis-à-vis d’une autre.Par lui nous nous sentons soulevés, entraînés, portés.D’autant plus que l’article 4 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 prévoit que : « la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ».C’est un événement qui génère de vraies cohésions sociales et institutionnelles au niveau départemental, estime Arnaud de Lummen.Nous avons indiqué pourquoi l’étude scientifique de la matière avait précédé celle de l’esprit.Le premier mouvement est de se chercher un abri ; le second, qui est le meilleur, est de se rendre aussi souple que possible pour la fuite et surtout pour l’atta­que, — attaquer étant encore le moyen le plus efficace de se défendre.Exigeons de l’Etat qu’il renforce les moyens budgétaires destinés à lutter contre la menace terroriste, mission régalienne au poids encore très modeste.Le risque existe que les gouvernements non créditeurs se rebiffent.

Share This: