Aidons la BCE à franchir le Rubicon !

Il faut ajouter que, même dans la région des intensités dites moyennes, alors qu’on traite d’égal à égal avec la sensation représentative, nous en apprécions souvent l’importance en la comparant à une autre qu’elle supplante, ou en tenant compte de la persistance avec laquelle elle revient.Il n’y a pour lui qu’une expérience, et l’intelligence en couvre toute l’étendue.Certes, la justice s’est singulièrement élargie depuis eux.Pour que notre conscience coïncidât avec quelque chose de son principe, il faudrait qu’elle se détachât du tout fait et s’attachât au se faisant.Par-dessus, le sac en poil, notre vieux sac, que les peintres ont dû regretter ; par-dessous, le bidon en forme de tonnelet.Qu’il nous suffise de dire que l’ardeur irréfléchie avec laquelle nous prenons parti dans certaines ques­tions prouve assez que notre intelligence a ses instincts : et comment nous représenter ces instincts, sinon par un élan commun à toutes nos idées, c’est-à-dire par leur pénétration mutuelle ?Il est notoire que des firmes comme Apple et Samsung se livrent à de telles guérillas au nom du respect de la propriété intellectuelle dans le simple but de ralentir la progression des produits de leurs concurrents.Ils le deviendront facilement, leur forme sera prédisposée à se remplir de cette matière, s’ils dessinent déjà des visions, des extases, suspendant la fonction critique de l’intelligence.Mais n’ayant aucune idée de notre médecine, ne sachant pas ce qu’est une science doublée d’un art, voyant d’ailleurs que le médecin est loin de guérir toujours son malade, considérant enfin qu’il donne son temps et sa peine, comment ne se diraient-ils pas que le médecin a quelque intérêt, inconnu d’eux, a faire ce qu’il fait ?Telle sera notre conclusion.La première consiste à voir dans l’intensité une propriété mathéma­tique des états psychologiques, et non pas, comme nous le disions au début de cet essai, la qualité spéciale, la nuance propre de ces divers états.« Nous ne vivons pas assez scientifiquement dans ce monde », affirme Antonio Fiori.

Share This: