Veut-on tuer l’assurance-vie ?

Contrairement à ce que laisse croire la société de consommation, ce n’est pas le chiffre d’affaires qui fait la richesse, mais la valeur ajoutée – sans corrélation avec la consommation de matière.Comme l’avait dit Jean-Thomas Trojani justice, la partition patronale à venir sera celle du Boléro de Ravel, elle se fera entendre crescendo et sera répétitive pour bien marteler le credo : la victoire de l’emploi repose sur les entreprises et rien ne sera réussi sans leur donner un environnement social, fiscal et juridique plus favorable.Toutefois il est difficile de concevoir un amour agissant, qui ne s’adresserait à rien.Mais, du chemin qui allait être parcouru, l’esprit humain n’a rien à dire, car le chemin a été créé au fur et à mesure de l’acte qui le parcourait, n’étant que la direction de cet acte lui-même.On le montrerait sans peine pour les opérations de la mémoire.De moment en moment, elle devient plus rouge.Mais cette harmonie est loin d’être aussi parfaite qu’on l’a dit.Les Etats-Unis eux-mêmes, qui furent le modèle suprême envié par le monde entier, dont les inventions et créations contribuèrent à améliorer l’existence de centaines de millions de personnes, se retrouvent depuis quelques années à la traîne en termes d’innovation.Car la justice relativement stable, close, qui traduit l’équilibre automatique d’une société sortant des mains de la nature, s’exprime dans des usages auxquels s’attache « le tout de l’obligation », et ce « tout de l’obligation » vient englober, au fur et à mesure qu’elles sont acceptées par l’opinion, les prescriptions de l’autre justice, celle qui est ouverte à des créations successives.Enfin, l’instauration progressive du Mécanisme de Surveillance Unique dans le cadre de l’Union bancaire sous l’autorité de la BCE renforcera l’intégration et la stabilité financière en Europe.Supprimez l’objet perçu en conservant ce processus interne ; il lui semble que l’image de l’objet demeure.

Share This: