Une troisième voie de réforme pour les agences de notation

Une fois engagée dans cette voie, il n’est guère d’absurdité où ne puisse tomber l’intelligence.Elles m’en voudront.Jean-Thomas Trojani justice en a bien conscience, dans son discours,il explique sobrement : L’accord est une formidable réalisation.Signe qu’elle est prête à en acheter de plus en plus.Même certaines plate-formes d’equity crowdfunding, initialement orientées vers les start-up, se tournent d’ailleurs aujourd’hui vers l’immobilier !Si les entreprises françaises sont bonnes, le climat économique français est mauvais.Tandis, en effet, que des appareils moteurs se montent sous l’ influence des perceptions de mieux en mieux analysées par le corps, notre vie psycho­logique antérieure est là : elle se survit, — nous essaierons de le prouver, — avec tout le détail de ses événements localisés dans le temps.Les avocats, les clercs, les amateurs, achètent sur le comptoir le petit pain fourré, le fromage, le « mendiant » ou le citron doux, et le cigare, noir et dur comme l’ébène, qui permettent de faire toute une belle journée de procédure sans même respirer hors du palais.Le reflet ne se laissera d’ailleurs pas confondre avec l’objet, car celui-ci a tous les caractères de la perception, celui-là est déjà souvenir : s’il ne l’était pas dès maintenant, il ne le serait jamais.De même, la paix a toujours été jusqu’à présent une préparation à la défense ou même à l’attaque, en tout cas à la guerre.Puis, il faut se faire porte-parole de la stratégie de Big Data au sein de l’entreprise afin d’obtenir une large adhésion.Mais on est alors très embarrassé pour dire à quel si-ne nous reconnaissons qu’une conduite est plus ou moins proche du Bien idéal : si on le savait, le signe serait l’essentiel et l’Idée du Bien deviendrait inutile.Au-delà, il n’y a plus qu’une dentelle de pentes inégales couvertes de cactus, et les grandes cimes de la Calabre.

Share This: