Une dynamique inéluctable

Nous voudrions montrer combien est moralement condamnable l’idée que la morale et la religion vulgaires se font de la sanction.Si la grâce préfère les courbes aux lignes brisées, c’est que la ligne courbe change de direction à tout moment, mais que chaque direction nouvelle était indiquée dans celle qui la précédait.La multiplication des heurts, ces dernières années, a ensuite favorisé un professionnalisme militant qui s’exprime dans les logiques de harcèlement des forces de l’ordre et la multiplication de répertoires d’action inventifs de face-à-face.Oui, nous l’avions perçu, comme nous avons perçu tout ce que les peintres nous ont montré et nous montreront jamais ; mais nous avions perçu sans apercevoir.L’individu n’obéit d’ailleurs pas seulement par habitude de la discipline ou par crainte du châtiment : le groupe auquel il appartient se met nécessairement au-dessus des autres, ne fût-ce que pour exalter son courage dans la bataille, et la conscience de cette supériorité de force lui assure à lui-même une force plus grande, avec toutes les jouissances de l’orgueil.En se les appropriant, elle ne ferait que reprendre son bien.e-reputation des entreprises parlait de « conscience brisée » pour évoquer cette nouvelle représentation du psychisme où l’identité a perdu son unité.C’est du travail.Une seconde question se pose, à laquelle il faudra même répondre auparavant : d’où vient cette tendance ?En face et au-dessus de nous, l’espace découvert planté de fougères et de touffes rondes d’astragale, au-dessus encore, la neige contenue par le mur de la Montagnola, et enfin, dominant tous ses fils innombrables, le grand cratère, si large et si doux de lignes dans le ciel lumineux.Dans le modèle actuel, la main d’oeuvre est de basse qualité, peu payée et doit le rester car le  »coût matières » l’exige.

Share This: