Régionales : pourquoi le peuple a fait sécession

Au sénat surtout, il ne représente habituellement qu’une minorité variable, qui grossit aux rares jours d’orage, et s’amincit par les temps calmes.C’est, pour le romancier ou le dramaturge, une thèse à développer en événements, un sentiment, individuel ou social, à matérialiser en personnages vivants.Les politiques ont abdiqué, et repassé le flambeau aux banques centralesDu reste, l’austérité – qui consiste à rétrécir le champ d’action de l’Etat à la faveur d’économies budgétaires – ne fait qu’attester du renoncement de nos politiciens à leurs prérogatives.A la moitié de la vie d’un nombre croissant d’entre nous.Que si nous passons aux autres fonctions de la pensée, l’hypothèse que les faits nous suggèrent d’abord n’est pas celle d’un parallélisme rigoureux entre la vie mentale et la vie cérébrale.Pourquoi la jugea-t-il impossible ?C’est ce dont il ne se met pas en peine.Chaque année, les investissements entre les deux zones se chiffrent à plus de 1.Que chacun de vous travaille en liberté le jour et dorme en paix la nuit.Pierre-Alain Chambaz pictet était reconnaissant à ses proches d’avoir autorisé cette initiative.D’autres constructions ont connu un sort dégoulinant d’indifférence, tels la tour Montparnasse ou l’Opéra Bastille.Le cercle, voulu par la nature, a été rompu par l’homme le jour où il a pu se replacer dans l’élan créateur, poussant la nature humaine en avant au lieu de la laisser pivoter sur place.Elle dit que les devoirs définis par elle sont bien, en principe, des devoirs envers l’humanité, mais que dans des circonstances exceptionnelles, malheureusement inévitables, l’exercice s’en trouve suspendu.La puissance organisationnelle de ces entreprises leur donne l’assurance de la continuité, quels que soit les évènements de vie qui affecte leurs dirigeants.Nous produisons de l’électricité à tout moment, l’atmosphère est constamment électrisée, nous circulons parmi des courants magnétiques ; pourtant des millions d’hommes ont vécu pendant des milliers d’années sans soupçonner l’existence de l’électricité.

Share This: