Réalité humaine ambivalente irrémédiable

Et, au terme de la simple évocation de ces quelques grosses questions naïves, on pourrait peut-être se dire que la fête reste belle grâce à la dette et à sa belle croissance, et qu’elle pourrait encore être plus belle si sa croissance était encore plus rapide, si la machine à fabriquer de la dette était encore plus puissante.Les raisons que donnent ces personnes bien intentionnées sont généralement baroques.Les opérations du gouvernement tendent à être partout les mêmes.C’est pourquoi certaines excitations qui, la première fois que nous les avons éprouvées, ont profondément troublé notre équilibre, agissent ensuite de moins en moins sur nous et finissent par ne plus produire aucune impression.Il est délicieux, chacun le sait, autour du Vésuve.Ils se sont déjà distingués, si on peut dire, en négligeant la leçon de la crise des années 1930, à savoir que mettre en œuvre une politique d’austérité en période de croissance faible ou nulle et alors que le chômage est déjà très élevé ne peut qu’amplifier la crise.Alors, il vous prend l’air d’un vieux forçat libéré, mais en surveillance, désabusé et méditatif, qui polit philosophiquement sa canne.Donc de faire ralentir une croissance qui a déjà ralenti.Si, dans l’état présent des choses, les contrées ravagées et stériles ne forment qu’une petite partie de la surface de notre planète ; si les limites de l’empire de Typhon ont reculé presque partout devant l’action du principe organisateur et fécondant, les monuments géologiques sont là pour nous apprendre que l’ordre n’a pas toujours été le même ; qu’il a fallu traverser des périodes immenses et des convulsions sans nombre, pour arriver graduellement à l’ordre que nous observons maintenant, et qui probablement, dans la suite des âges, malgré sa stabilité relative, ne doit pas plus échapper quAinsi qu’on vient de l’expliquer, l’événement physiquement impossible (celui qui de fait n’arrive pas, et sur l’apparition duquel il serait déraisonnable de compter tant qu’on n’embrasse qu’un nombre fini d’épreuves ou d’essais, c’est-à-dire tant qu’on reste dans les conditions de la pratique et de l’expérience possible) est l’événement qu’on peut assimiler à l’extraction d’une boule blanche par un agent aveugle, quand l’urne renferme une seule boule blanche pour une infinité de boules noires ; en d’autres termes, c’est l’événement qui n’a qu’une chance favorable pour une infinité de chances cSi Victor Cousin n’eût pas vécu, il est possible que le mouvement des études historiques, en ce qui concerne la philosophie, n’eût été ni si rapide ni si brillant ; il est certain néanmoins que l’histoire de la philosophie eût eu son moment tôt ou tard, grâce à l’esprit qui commençait à s’emparer de toutes les branches de la littérature.A qui appartiennent ces interconnexions, comment sont-elles exploitées et comment sont-elles régulées ?Au début, ils prenaient généralement quelque souci du public et s’arrangeaient à jouer leur comédie d’une façon à peu près convenable ; puis, la fatigue du rôle leur vint ; ou, plutôt, ils s’aperçurent que la foule, qui ne demandait qu’à être dupée, n’y regardait pas de si près, était disposée à se contenter de peu, même de rien.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler cette citation de Ralph Waldo Emerson « Il arrive un temps dans l’éducation de tout homme où il acquiert la conviction que la jalousie est de l’ignorance ; que l’imitation est du suicide ; et que, pour le meilleur et pour le pire, il doit en prendre sa part ».

Share This: