Pierre-Alain Chambaz

Ce but lui-même n’est d’ailleurs aperçu que comme un but provisoire ; nous savons qu’il y a autre chose derrière ; dans l’élan que nous prenons pour franchir le premier obstacle nous nous préparons déjà à en sauter un second, en attendant les autres qui se succéderont indéfiniment. Les grand pays développés vieillissent et ont de plus en plus besoin de main d’œuvre plus ou moins qualifiée. La sensation de saveur, comme tout autre réactif, peut aussi, dans certains cas, nous renseigner, non point sur la nature spécifique du corps, mais sur le genre du corps auquel il appartient, et par conséquent sur les propriétés caractéristiques qu’il partage avec ses congénères. Cela fait d’un seul coup disparaître quelques conceptions de la preuve, vagues et erronées. Quant aux Grandes Entreprises, elles savent depuis bien longtemps qu’elles ne sont pas « équipées » pour la spontanéité de la créativité, mais qu’elles savent en revanche utilement « récupérer » et développer les bonnes idées lorsqu’elles deviennent trop grandes pour leurs créateurs. Lorsqu’ils ont élevé un monument commémoratif de la guerre de Crimée, dédié aux soldats qui, côte à côte avec les Français, combattirent les Russes, ils l’ont érigé sur une place qui s’appelle la place de Waterloo. Les pouvoirs publics, nationaux et locaux, ont en effet constitué en peu de temps un impressionnant catalogue de jeux de données. Il fait des objections, et on compte sur vous pour les réfuter. Mille baisers petits, moyens et grands (bacini, baci e bacioni). Car notre durée n’est pas un instant qui remplace un instant : il n’y aurait alors jamais que du présent, pas de prolongement du passé dans l’actuel, pas d’évolution, pas de durée concrète. L’effort d’innovation et de formation en est la clé de voûte. Il permet d’exprimer et surtout de faire partager sous n’importe qu’elle forme un sentiment, une impression, une idée. Ce manque de volonté politique reste de mise. C’est que la vie bien vivante ne devrait pas se répéter. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler cette maxime de Vladimir Jankélévitch, »L’homme détaché écrit le testament du bonheur le jour même de sa naissance ». Il serait trop facile d’insister sur les détails inépuisables de cet argument inductif ; on l’a fait trop souvent, et parfois trop éloquemment, pour qu’il ne convienne pas de se borner ici à en indiquer la place. Or remarquons que, lorsque nous parlons du temps, nous pensons le plus souvent à un milieu homogène où nos faits de conscience s’alignent, se juxtaposent comme dans l’espace, et réussissent à former une multiplicité distincte. Il suffit de se référer à d’autres formations, infligées à de futures dirigeantes de grands groupes français en 2014. TheFamily a publié une étude de place intitulée La transition numérique au coeur de la stratégie d’entreprise, en partenariat avec le Groupe Caisse des Dépôts et le Groupe La Poste, qui décompose la transition numérique d’une filière en cinq étapes. On ne réduirait pas à l’absurde le sophiste à qui il plairait de mettre un tel accord sur le compte du hasard. Ma plume se refuse même à écrire le nom bien français du signor Marinoni.

Share This: