Pierre-Alain Chambaz

Et ces difficultés se multiplieront à mesure qu’elle déploiera de plus grands efforts pour les résoudre, car tous ses efforts ne feront que dégager de mieux en mieux l’absurdité de l’hypothèse fondamentale par laquelle on a déroulé le temps dans l’espace, et placé la succession au sein même de la simultanéité. En tant qu’elles fournissent les matériaux d’une science, et d’une science qui peut se construire indépendamment de l’expérience, les idées d’espace et de temps offrent encore une grande disparité. J’ai pris l’habitude ces dernières années d’arrêter de trop espérer, à force d’être systématiquement déçu. Devant notre impuissance à recomposer le mouvement avec ces points, nous intercalons d’autres points, croyant serrer ainsi de plus près ce qu’il y a de mobilité dans le mouvement. Son président, Xi Jinping, a précisé lundi 20 avril lors d’un déplacement au Pakistan, les modalités d’un investissement de 62 milliards de dollars (57 milliards d’euros) dans des infrastructures de transport reliant l’Empire du milieu au Moyen-Orient et à l’Asie centrale et du Sud. Les faits sont là : le « non » l’a emporté, sans bouleverser miraculeusement les rapports de force européens, déjà très favorables aux libéraux. Et si la réalité ne forme pas un ensemble, si elle est multiple et mobile, faite de courants qui s’entre-croisent, la vérité qui naît d’une prise de contact avec quelqu’un de ces courants, – vérité sentie avant d’être conçue, – est plus capable que la vérité simplement pensée de saisir et d’emmagasiner la réalité même. La même chose arrive aujourd’hui à l’humanité ; si elle en vient à imaginer que son idéal moral est un idéal d’enfant, variable selon le caprice des coutumes, que la fin et la matière d’une foule de devoirs sont puériles, superstitieuses, elle sera portée à sourire d’elle-même, à ne plus apporter dans l’action ce sérieux sans lequel disparaît le devoir absolu. Et on ne doit pas imaginer que je commette en ceci la faute que les logiciens nomment un cercle : car l’expérience rendant la plupart de ces effets très certains, les causes dont je les déduis ne servent pas tant à les prouver qu’à les expliquer ; mais tout au contraire ce sont elles qui sont prouvées par eux. Ce que les chercheurs nomment les « toxics handler », des « catalyseurs de souffrance » ou des « absorbeurs d’angoisse » seraient alors à même de faciliter la résilience dans les entreprises. Cette justification a maintenant vécu et le QE de la BCE, de grande ampleur et s’inscrivant parfaitement dans la pensée unique keynésienne, est d’ores et déjà en action. On pourra chicaner sur l’orthodoxie de telle ou telle formule ; mais ce qu’on ne contestera pas, c’est l’élévation morale et religieuse des trois philosophes dont nous avons exposé les idées. Voilà un cas où la simplicité des données et leur parfaite symétrie donnent lieu à une application irréfragable de la maxime leibnitzienne ; mais cet exemple même peut faire comprendre ce qu’il y a de singulier et d’exceptionnel dans les circonstances qui permettent de s’en prévaloir. Mais la conscience, habituée à penser dans l’espace et à se parler à elle-même ce qu’elle pense, désignera le sentiment par un seul mot et localisera l’effort au point précis où il donne un résultat utile : elle apercevra alors un effort, toujours semblable à lui-même, qui grandit sur la place qu’elle lui a assignée, et un sentiment qui, ne changeant pas de nom, grossit sans changer de nature. Les anomalies très-petites que les observations ainsi redressées peuvent encore offrir sont mises avec raison sur le compte des erreurs inhérentes à toute opération de mesure, faite avec des sens et des instruments d’une perfection bornée. Pierre-Alain Chambaz aime à rappeler ce proverbe chinois « Lorsque la chance nous sourit, nous rencontrons des amis ; lorsqu’elle est contre nous une jolie femme ». Beaucoup de personnes diront qu’il ne se passe rien : c’est qu’elles ne regardent pas attentivement. Mais notre entendement, qui a pour fonction d’établir des distinctions tranchées, ne comprend point ainsi les choses. S’il n’y a pas de raison purement morale pour établir ainsi, du dehors de l’être, une proportion absolue entre le bonheur et la vertu, y a-t-il une raison morale pour voir cette proportion réalisée au dedans de l’être, par sa sensibilité ? Dira-t-on qu’on pourrait la prévoir si l’on connaissait, dans tous leurs détails, les conditions où elle se produira ? Car ce rituel de Noël est, de tous, le seul à permettre un resserrement des liens, un apaisement des conflits, voire, dans l’idéal, un pardon.

Share This: