L’immobilier n’est pas un actif comme les autres

Tel serait probablement aussi l’état d’âme d’une fourmi réfléchissant sur sa conduite.Mais le déterministe, obéissant à un vague besoin de représentation symbolique, désignera par des mots les sentiments opposés qui se partagent le moi, ainsi que le moi lui-même.Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler ce proverbe chinois  » Une route peut prendre mille directions, la vérité n’en connaît qu’une ».L’idée était d’amender les statuts du FMI pour y ajouter un mécanisme qui permettrait de gérer des restructurations de dettes souveraines.Dans un État qui n’appartient pas à une union monétaire, la banque centrale peut financer un déficit budgétaire.La promotion de telles mesures requiert néanmoins une volonté politique ferme, qui semble faire défaut aux États-Unis.C’est ainsi que nous fûmes conduit devant l’idée de Temps.À mesure que le premier élément de la conquête disparaît, devient impossible et superflu, le second élément se développe et prend une importance qui s’augmente sans cesse.Ces deux approches ont cependant été moins bien accueillies dans le secteur bancaire que dans d’autres secteurs.A cet égard, l’épisode récent d’une Banque Nationale Suisse ayant formulé haut et fort des promesses qu’elle n’a pu tenir achève de nous prouver que nos banquiers centraux ne sont pas infaillibles.C’est Zénon qui, en attirant l’attention sur les absurdités qui naissent de ce qu’il appelait mouvement et change­ment, amena les philosophes — Platon tout le premier — à chercher la réalité cohérente et vraie dans ce qui ne change pas.Mon propos déchaîna immédiatement une réponse passionnée d’une élève originaire de ce pays qui m’opposa l’immense misère que ce plan avait déclenché.Quelquefois, il est vrai, ce mécanisme est plus malaisé à apercevoir.

Share This: