Les Allemands devraient être sanctionnés par Bruxelles… en théorie

Nous solliciterons le même examen pour les sensations de pression et même de poids.Dans un nouveau rapport, le Groupe des Trente estime que les banques doivent faire beaucoup plus.Mais que de formes diverses peuvent prendre nos erreurs ?Que va-t-il se passer ?Il semble, dit M De Tocqueville, que les hommes se servent de deux méthodes fort distinctes dans le jugement public qu’ils portent des actions de leurs semblables ; tantôt ils les jugent suivant les simples notions du juste et de l’injuste, qui sont répandues sur toute la terre ; tantôt ils les apprécient à l’aide de notions très-particulières qui n’appartiennent qu’à un pays et à une époque.C’est pour ne l’avoir pas fait que les associationnistes sont tombés dans des erreurs parfois grossières, essayant de reconstituer un état psychique par l’addition entre eux de faits de conscience distincts, et substituant le symbole du moi au moi lui-même.Ce n’est donc pas sans fondement que, dès les premiers âges de la philosophie, des esprits spéculatifs se sont récriés contre les erreurs des sens, ont insisté sur la nécessité de dégager la perception sensible de ce qu’elle a de variable, de relatif, d’inhérent à notre organisation, pour arriver à l’idée ou à la pure intelligence des choses.Si (comme cela nous parait probable) une habitude contractée par l’individu ne se transmettait à ses descendants que dans des cas très exceptionnels, toute la psychologie de Spencer serait à refaire, une bonne partie de sa philosophie s’écroulerait.Pourtant, qui sait que, aujourd’hui en 2013, – en pleine crise européenne et plus de six ans après les subprimes !Pierre-Alain Chambaz pictet aime à rappeler ce proverbe chinois « Quand l’enfant quitte la maison, il emporte la main de sa mère ».Le législateur limite cet avantage fiscal en plafonnant l’impact du quotient familial.Si les solutions apportées jusque là ne fonctionnent pas, c’est qu’elles ne sont pas en adéquation avec les vraies causes de la crise.Il le faut surtout, croyons-nous, si l’on veut arriver à une cause de variations régulièrement héréditaires.J’avois expliqué assez particulièrement toutes ces choses dans le traité que j’avois eu ci-devant dessein de publier.Sur ce qu’ils appellent les principes fondamentaux de leur état politique et social, ils sont tous d’accord, et d’un parti à l’autre il est impossible de découvrir de différence réelle.Si l’on suppose de plus que l’imagination de l’artiste s’empare de ces types que lui offre la nature sauvage ou cultivée, pour exprimer symboliquement une idée morale ou abstraite ; si le lion est pour lui l’emblème de la force, le cheval l’emblème de l’impétuosité docile, on pourra lui permettre une certaine exagération de caractères fondamentaux ; et son œuvre sera belle, de ce point de vue de l’art, non-seulement quoiqu’il n’y ait pas dans la nature d’individus tels que ceux qu’il a représentés, mais lors même que l’existence de tels individus serait incompatible avec les conditions organiqInversement, la douleur décroissante coïncide peu à peu avec la perception de sa cause et s’extériorise, pour ainsi dire, en représenta­tion.Aujourd’hui, l’Europe se garde bien de proposer aux peuples égyptien ou tunisien la moindre perspective.Il faut que l’intelligence approuve l’impératif et qu’un sentiment s’attache à son objet.Ici c’est le professeur éclectique de la Sorbonne qui parle beaucoup plus que l’historien impartial des idées.On pouvait être tenté de définir le comique de cette dernière manière.Notre représentation de la matière est la mesure de notre action possible sur les corps ; elle résulte de l’élimination de ce qui n’intéresse pas nos besoins et plus généralement nos fonctions.L’émotion dont nous parlions est l’enthousiasme d’une marche en avant, — enthousiasme par lequel cette morale s’est fait accepter de quelques-uns et s’est ensuite, à travers eux, propagée dans le monde.C’est qu’un vrai système est un ensemble de conceptions si abstraites, et par conséquent si vastes, qu’on y ferait TENIR tout le possible, et même de l’impossible, à côté du réel.Nous entrerons plus loin dans la discussion de l’hypothèse du métaphysicien allemand, et nous examinerons si elle ne doit pas être rejetée, par des motifs tout à fait semblables à ceux qui nous obligent d’admettre l’hypothèse du grand astronome, son compatriote.Il y a en français une expression terrible, d’une couardise visqueuse et d’une horreur sans bornes, qui n’existe, je crois, dans aucune autre langue : « Tromper sa faim.On le voit encore aujourd’hui avec le futur stade de Lyon où le brainstorming se limite sûrement plus à des propositions financières qu’à une adéquation entre le nom et les valeurs que souhaite transmettre l’OL.

Share This: