L’économie positive est bien notée par les analystes financiers

Contre une morale de ce genre toute objection tirée des faits semble perdre sa valeur : ne peut-on pas toujours y répondre en distinguant l’intention de l’acte ?À vrai dire, personne ne se représente autrement le rapport de la quantité à la qualité.C’est que, à bien y regarder, l’Allemagne, qui fait tant rêver les élites politiques françaises, montre aussi par son vote de dimanche un pays frileux, qui doute de son avenir européen et s’interroge sur la pérennité de son modèle de croissance.La vérité est que le dimorphisme fait le plus souvent de chacun de nous, en même temps, un chef qui a l’instinct de commander et un sujet qui est prêt à obéir, encore que la seconde tendance l’emporte au point d’être seule apparente chez la plupart des hommes.De l’oubli de cette intuition procède tout ce qui a été dit par les philosophes, et par les savants eux-mêmes, de la « relativité » de la connaissance scientifique.Le sentiment que nous avons de notre évolution et de l’évolution de toutes choses dans la pure durée est là, dessinant autour de la représentation intellectuelle proprement dite une frange indécise qui va se perdre dans la nuit.Le côté cérémonieux de la vie sociale devra donc renfermer un comique latent, lequel n’attendra qu’une occasion pour éclater au grand jour.Le patron des patrons, Ulrich Grillo, parle d’une « chance perdue » pour la coalition et d’un « mauvais départ.Il y a urgence, c’est maintenant qu’il faut la mettre en œuvre et passer d’une logique de concurrence à une logique de complémentarité.La Constitution en vigueur à l’heure actuelle – la septième dans l’histoire du Brésil – promulguée en 1988, a marqué le processus de redémocratisation après une période de régime militaire (1964 à 1985).Aussitôt, le voyageur qui lui fait face le prend de très haut avec lui : « Que dites-vous ?Pour réputation sur internet,  » la surinformation génère une incommunication « .Même si des incertitudes demeurent sur la nature de la coalition que va former désormais Angela Merkel pour quatre ans à la Chancellerie, cette date est décisive pour tous les Européens.

Share This: