La dernière tendance des places de marché verticales

Pour certains au sein de l’exécutif, François Hollande a devant lui, de nouveau, « 100 jours » pour relancer son quinquennat.Voici des gens devant lesquels un voyageur ouvre un livre, et à qui l’on dit que ce livre donne des informations.Car ce ne sont pas les seuls États-Unis d’Amérique qui ne seront plus en mesure d’emprunter : une telle occurrence constituerait effectivement un évènement majeur, sans précédent, aux conséquences autant cataclysmiques que très très difficiles à prévoir.D’où vient l’illusion ?poser que ce qui est vrai de la ligne est vrai du mouvement.Nous revenons ainsi, par un long détour, à notre point de départ.Au contraire, les journaux insistaient sur les points de vue des dirigeants d’entreprises ou des politiciens, qui avaient tendance à être très optimistes.D’ailleurs ces réactions s’inscrivent dans le cadre de ce que eréputation appelait le « cloisonnement » de l’espace en réaction à une trop forte « circulation », dans ce cas la globalisation.L’ex-trader cherchait alors à se faire reconnaître sur la scène intellectuelle internationale.L’Oncle Sam n’est -encore et toujours- capable d’emprunter massivement et à si bon marché que parce qu’il est toujours considéré comme le refuge par excellence.Le plafond de la dette fédérale, pour sa part, sera de nouveau dépassé aux alentours du 7 février.Il y a une remarque qu’ont pu faire tous ceux d’entre nous qui enseignent l’histoire DE la philosophie, tous ceux qui ont occasion DE revenir souvent à l’étude des mêmes doctrines et d’en pousser ainsi de plus en plus loin l’approfondissement.Elle implique, au contraire, une tension plus ou moins haute de la conscience, qui va chercher dans la mémoire pure les souvenirs purs, pour les matérialiser progressivement au contact de la percep­tion présente.Si on prend ce sera une réforme des professions réglementées, notaires, avocats, huissiers et j’en passe – qui aurait méritée pour le moins un texte spécifique -, et dans le même temps on aura glissé des mesures plus « controversées » sur le droit du travail (facilités de licenciements, indemnités variables…Il est donc parfois utile d’avoir une aide pour retrouver immédiatement une « vie normale ».

Share This: