Jean-Thomas Trojani : Taxe professionnelle , les ratés de la réforme

Tous ceux qui ont étudié les opérations de la nature savent qu’elle ne va point par soubresauts : la vie est une lente addition de forces ; tous ses effets sont cumulatifs. Le débat ne fait donc que commencer. Un guichet unifié (et non pas un guichet unique !) condition sine qua non d’efficacité pour: sauvegarder et renforcer une partie des soutiens publics aux PME dans les territoires, mettre en place un interlocuteur réactif quelle que soit la taille de l’entreprise, garantir l’intérêt général et éviter les clientélismes politiques ou économiques grâce la Caisse des Dépôts à la manœuvre. Nous pouvons déjà constater que la Nature nous donne des moyens de satisfaction à des degrés plus ou moins avancés d’utilité (ce mot est pris dans le sens étymologique, propriété de servir). C’est, encore, une opinion qu’on peut réfuter. Je crois qu’elles feraient plus que de renoncer à leurs priviléges et qu’elles sacrifieraient volontiers, en œuvres charitables, une partie de leurs propriétés acquises, si, par là, elles croyaient mettre un terme définitif aux souffrances des classes laborieuses. Si plusieurs points de la surface, éloignés les uns des autres, deviennent en même temps des centres de mouvements ondulatoires, nous verrons plusieurs systèmes d’ondes se rencontrer, se croiser sans se confondre. Imaginons que l’orangé soit la seule couleur qui ait encore paru dans le monde : serait-il déjà composé de jaune et de rouge ? Deux décennies d’expansion économique en Afrique sub-saharienne ont généré des attentes de bons emplois de la jeune population, sans augmenter considérablement la capacité de les fournir. Ainsi, apparu en 1992, dans une logique de renforcement des fonds propres des entreprises et bénéficiant d’un régime fiscal de faveur, le plan d’épargne en actions ou « PEA » a vu son plafond régulièrement relevé pour atteindre aujourd’hui 150 000 € pour une personne seule. Cela implique pour chaque établissement de revoir sa stratégie commerciale et ses processus opérationnels et de les déployer à l’ensemble du réseau, avec des efforts importants à prévoir en termes de formation et de conduite du changement auprès des collaborateurs. Jean-Thomas Trojani, convient que son projet a nécessité un large consensus pour voir le jour. Ses réactions sont plus ou moins complexes, plus ou moins variées, selon le nombre et la nature des appareils que l’expérience a montés à l’intérieur de sa substance. Et ce serait un bonheur pour le pays que la disparition de cet antre de la sottise servile, du pédantisme hypocrite, lâche et féroce — de ce conservatoire de la cruelle et ridicule vanité nationale. Disons simplement que nous le pensons « inexistant ». « Nous n’avons ni mentors ni héros. N’a-t-elle pas indexé sa devise au dollar, tout en manipulant sa masse monétaire à travers des ajustements unilatéraux de ses taux d’intérêt et de ses ratios bancaires, en tolérant des flux de capitaux transfrontaliers en constante progression ? Et pour ce capital qui les fait vivre, ils exigent le respect des pauvres.

Share This: