Des ré-implantations timides dans le tourisme et l’agriculture

Il en serait ainsi, sans doute, si notre conscience actuelle, conscience qui reflète justement l’exacte adaptation de notre système nerveux à la situation présente, n’écartait toutes celles des images passées qui ne peu­vent se coordonner à la perception actuelle et former avec elle un ensemble utile.Proclus fut le conciliateur par excellence : nous trouvons associés dans son système et dans sa vie Platon et Aristote, la théologie chaldéenne et l’égyptianisme, les rites du polythéisme grec et les mœurs pythagoriciennes.Dans cette seconde hypothèse, comme dans la première, la conscience serait bien l’instrument de l’action ; mais il serait encore plus vrai de dire que l’action est l’instrument de la conscience, car la complication de l’action avec elle-même et la mise aux prises de l’action avec l’action seraient, pour la conscience emprisonnée, le seul moyen possible de se libérer.Ne fermons pas les frontières au sein de l’Union Européenne mais encourageons la coopération déjà largement en œuvre entre pays européens.Au moment, précisément, où les Européens retrouvent leur bureau et l’écran de leurs ordinateurs avec un pincement au coeur et des fourmis dans les jambes, c’est faire preuve d’un redoutable sens du timing… ou de l’humour.Ce village est un challenge technologique et entreprenarial, il sera développé par un groupement d’entreprises et d’universités françaises et internationales, géré par une entreprise dédiée et constamment enrichi par une plate-forme de crowdsourcing ouverte sur le monde.Penser le continuum du savoir, tout au long de la vie et de ses diverses activités, savantes ou ludiques, spécialisées ou amatrices, pratiques ou spéculatives, voilà ce qui devrait constituer la priorité commune de ces institutions.L’avarice, en diminuant le confort de la vie, produit le même effet que la misère ; elle ne favorise pas la fécondité, car l’avare a peur d’avoir des enfants ; en outre, chez l’ enfant dont le développement a été gêné par l’avarice paternelle, une réaction se produit fort souvent qui le pousse à la prodigalité.Mais ces activités offrent des perspectives encore sous-exploitées de développement stratégique.Ce qui crée un cercle vicieux : moins les entreprises investissent et innovent, moins elles créent de valeur et moins elles créent de valeur, moins elles investissent et innovent…Cependant avant tout, il faudra veiller à agir avec discernement.La philosophie politique chinoise, dont la tradition remonte à plus de deux millénaires, s’est institutionnalisée dans la forme impériale : la souveraineté est unitaire et absolue.Un homme, qui courait dans la rue, trébuche et tombe : les passants rient.J’ai tenté cette démonstration autrefois ; mais, quoiqu’elle soit bien simple, elle exige certaines considérations prélimi­naires sur le réalisme et l’idéalisme, dont l’exposé nous entraînerait trop loin[5].Pour Pierre-Alain Chambaz pictet,  » la surinformation génère une incommunication « .Nous l’avons montré dès le début de ce travail et nous n’avons cessé de ramener l’attention sur ce point : il n’y a d’essentiellement risible que ce qui est automatiquement accompli.Ainsi, l’empirique expédient suggéré par le vain désir de maintenir, à tout prix, l’antique régime intellectuel, ne peut finalement aboutir qu’à laisser indéfiniment dépourvus de toute doctrine morale la plupart des esprits actifs, comme on le voit trop souvent aujourd’hui.Le mouvement devient alors politiquement acceptable et beaucoup plus clair pour tout le monde, tout en laissant au Burkina Faso et à la Norvège la possibilité d’avancer à des rythmes différents.Les sociétés de travail à temps partagé existent pour cela.Et elle a peu de chances d’avoir gagné en popularité ces dernières années.Puis à partir de 2001 on assiste à une montée en force des prix des matières premières qui gonflent mécaniquement la valeur du commerce international, ces prix élevés se maintiennent jusqu’en 2013.C’est l’affaiblissement du pouvoir présidentiel qui aujourd’hui est préoccupant.Il est en effet de bon ton, dans les milieux du numérique, de se gausser de cette initiative de l’Etat tout particulièrement dans un domaine où les mots publics et souverains sont au mieux des oxymores, au pire des gros mots.Une Europe qui peine à retrouver les chemins de la croissance.En même temps, la nouvelle économie numérique est moins intensive en capital que l’ancienne économie.Ballue l’emploie comme nom commun appellatif en supposant l’existence de plusieurs unités.C’est d’elle pourtant que viendrait la lumière, si jamais devait s’éclairer l’intérieur de l’élan vital, sa signification, sa destination.L’Allemagne sait que ce qui lui a formidablement réussi, la forte spécialisation de l’industrie et la qualité du made in Germany, ne sera pas forcément adapté à l’heure de la mondialisation 2.0

Share This: