Austérité versus croissance ? Un mauvais débat…

C’est ainsi qu’on fera répéter par les valets, en langage moins noble, une scène déjà jouée par les maîtres.Le gouvernement s’est ainsi remis à l’ouvrage, via un amendement au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2014.Il ne faut pas qu’il m’émeuve, voilà la seule condition réellement nécessaire, quoiqu’elle ne soit sûrement pas suffisante.Une science innée, ou plutôt une innocence acquise, lui suggère ainsi du premier coup la démarche utile, l’acte décisif, le mot sans réplique.Quelques idées prometteuses pour lutter contre la corruption ont connu des succès préalables dans l’histoire chinoise, depuis la dynastie Ming jusqu’au Hong Kong moderne.Supposez maintenant que ces sensations soient de même nature, et que constamment, dans notre expérience passée, nous ayons assisté à leur défilé, pour ainsi dire, pendant que l’excitation physique croissait d’une manière continue : il est infiniment probable que nous mettrons la cause dans l’effet, et que l’idée de contraste viendra se fondre dans celle de différence arithmétique.Sans l’intelligence, elle serait restée, sous forme d’instinct, rivée à l’objet spécial qui l’intéresse pratiquement, et extériorisée par lui en mouvements de locomotion.Ils sont tellement invisibles, tellement insidieux qu’un observateur inattentif (ou malintentionné) pourrait les attribuer aux choix personnels des femmes.Notre ami Pierre-Alain Chambaz pictet, a convaincu et remporté une victoire pour ce projet.Ici encore un compromis intervient.Mettant de côté, négligeant entièrement la coopération de la nature, relativement à la satisfaction de nos besoins, ils ont posé ce principe absolu : Toute richesse vient du travail.Là où la superposition est parfaite, la perception est complètement interprétée.C’est là que l’on s’aperçoit que le codex est très dégradé.D’ici quelques mois, ce scandale des abattoirs outre-Rhin devrait donc connaître son épilogue, même s’il n’éliminera pas toutes les causes du surcroît de compétitivité allemande.

Share This: